Si vous vous parlez à vous-même, vous êtes un apprenant efficace

Je sais que nous sommes tous passés par là. Avez-vous déjà vécu ce moment où vous êtes submergé ? Avez-vous déjà ressenti le besoin d’être seul pour rassembler vos idées ? Dans ces moments-là, certains réfléchissent, mais si vous êtes comme d’autres, beaucoup prennent le temps de se parler à eux-mêmes. Est-il normal de se parler à soi-même ?

Maintenant, avant de commencer à juger, pensez à ceci. Nous sommes influencés par notre environnement quotidien et nous sommes souvent submergés de propagande. On pourrait dire que les médias ont une façon de modifier notre perception et notre façon de réagir aux situations quotidiennes. C’est pourquoi on peut trouver du réconfort en se parlant à soi-même. La question est de savoir si c’est le cas.

La science affirme qu’elle peut être bénéfique pour nous

Bien qu’il n’existe pas de définition clinique ou de terme pour désigner le fait de se parler à soi-même, cette pratique présente de nombreux avantages surprenants. Des études ont également montré que cette pratique pouvait être un excellent stimulant cognitif.

Une étude en particulier [1] a montré qu’un groupe de volontaires s’est vu présenter plusieurs images d’objets et a été invité à choisir celle qui contenait une banane. L’autre moitié a effectué la tâche en silence et l’autre groupe a constamment prononcé le mot « banane » à voix haute pendant toute la session. Au cours de la session, les personnes qui parlaient d’elles-mêmes ont trouvé l’image de la banane beaucoup plus rapidement.

On sait également que les enfants ont tendance à être plus réceptifs lorsqu’ils parlent de quelque chose de nouveau et qu’ils apprennent avec un instinct naturel. Nous ne perdons cette excellente habitude qu’en vieillissant et en craignant que le fait de parler entre nous ne soit perçu comme un signe de dépression ou de folie.

Il ne s’agit pas de nier le fait que diverses maladies mentales, comme la schizophrénie, ont pour symptôme associé le fait de parler tout seul. Cependant, nous pouvons au moins conclure que les choses ne sont pas toujours ce qu’elles semblent être.

ADVERTISING

Parler à soi-même est une épée à deux tranchants

Ce concept peut parfois aller dans les deux sens, en fonction de l’attitude de chacun. Comment cette habitude peut-elle vous aider ou vous nuire à long terme ?

Se parler à soi-même dans certaines situations peut s’avérer très bénéfique. Se parler à soi-même peut en effet être un moyen de soulager le stress. Pensez-y, vous êtes parfois votre thérapeute et votre motivateur numéro un. Parler des problèmes de la vie peut être un excellent moyen de les résoudre. Le simple fait que nos idéaux soient façonnés par les médias, la famille et l’entourage nous permet de trouver des solutions positives grâce à cette pratique.

Des études suggèrent également que cette pratique est réservée aux personnes ayant un QI de génie. En parlant vous-même pendant vos tâches, vous prenez la décision de vous concentrer pleinement sur votre tâche. Il est difficile de se déconcentrer ou de se laisser distraire lorsque l’on parle.

Le fait de verbaliser vos actions vers l’extérieur vous aide à rester sur la bonne voie et à réfléchir logiquement aux étapes suivantes. Bien que cette pratique ait ses avantages, elle a aussi ses inconvénients. Il arrive que l’on soit tellement critique envers soi-même que l’on réfléchit trop.

Parfois, le fait de trop réfléchir à travers cette pratique a conduit de nombreuses personnes au suicide, à la dépression et à la toxicomanie. Si vous vous retrouvez dans cette situation, appelez un ami ou consultez immédiatement un thérapeute pour qu’il vous aide. Vous trouverez ci-dessous une liste de sources réputées pour vous aider si vous vous retrouvez dans un espace négatif :

  • Leader spirituel
  • Thérapeute
  • Ami
  • Membre de la famille

Quelle que soit votre position sur le spectre, vous devez toujours trouver ce qui vous convient le mieux. Bien que les informations présentées puissent être suggestives, ou donner lieu à des opinions, il existe des tonnes d’informations intéressantes pour vous aider. Personne n’a toutes les réponses. En fin de compte, c’est à chaque individu qu’il appartient de choisir ce qui lui convient le mieux.

ADVERTISING