Si quelqu’un prononce ces 14 phrases, il est certain qu’il est faussement gentil.


Vous connaissez ce sentiment étrange lorsque quelqu’un sourit trop ou rit trop fort ?

N’ont-ils pas l’air d’être un peu trop gentils ?

Vous avez probablement raison. Ils sont peut-être « faussement gentils ».

Certaines personnes ont l’air super sympa à l’extérieur, mais à l’intérieur, elles ne se sentent pas vraiment comme ça.

Cela peut être difficile à repérer, mais il y a certaines choses qu’ils disent qui peuvent les trahir.

Dans cet article, nous allons examiner 14 phrases qui montrent que quelqu’un est « faussement gentil ».

Connaître ces phrases peut vous aider à repérer les fausses gentillesses et à préserver la solidité des vraies amitiés.

Plongeons dans l’aventure !

1. « Que votre cœur soit béni ! »

Cette phrase est un classique de la fausse gentillesse.

Bien qu’elle puisse sembler douce et bienveillante en apparence, elle est souvent utilisée comme une manière polie d’exprimer l’incrédulité ou même la désapprobation.

Si vous entendez cette phrase de la bouche d’une personne qui ne l’utilise pas habituellement, sachez qu’elle est peut-être en train d’enrober ses vraies pensées d’une bonne dose de fausse gentillesse !

2. « Tu es tellement unique. »

Être unique est généralement une bonne chose.

Mais lorsque quelqu’un dit « tu es si unique » sur un certain ton ou trop fréquemment, il ne s’agit peut-être pas d’un véritable compliment.

Il se peut qu’ils fassent subtilement allusion au fait qu’ils trouvent quelque chose d’étrange ou d’inhabituel chez vous, mais qu’ils ne veuillent pas le dire ouvertement.

N’oubliez pas que le contexte et le ton comptent beaucoup dans l’interprétation de cette phrase.

3. « C’est intéressant ».

Voici une phrase que j’ai souvent rencontrée. Elle semble assez anodine, n’est-ce pas ?

Mais parfois, « c’est intéressant » n’est qu’une façon polie de dire « je m’en fiche un peu, mais je fais semblant ».

Par exemple, il m’est arrivé de partager mes projets de week-end avec un collègue.

J’étais sincèrement enthousiaste à propos de l’atelier de photographie auquel je m’étais inscrite, mais tout ce qu’elle a dit, c’est « C’est intéressant ».

Il n’y a pas eu de question complémentaire ou d’enthousiasme partagé – juste une réponse plate et sans émotion.

Plus tard, je me suis rendu compte que son commentaire n’était probablement qu’une fausse gentillesse.

Elle n’était probablement pas du tout intéressée par mes projets, mais ne voulait pas paraître impolie.

4. « J’avais l’intention de prendre contact avec vous.

Cette phrase est souvent utilisée par les personnes qui se montrent faussement gentilles.

Cela signifie qu’ils ont pensé à vous contacter et que votre entreprise leur a manqué, mais que, pour une raison ou une autre, ils ne l’ont jamais fait.

Les personnes qui se soucient réellement des autres feront des efforts pour communiquer régulièrement et n’auront pas besoin d’utiliser de telles expressions.

Les relations authentiques impliquent une communication cohérente, qui va au-delà des simples intentions.

Ainsi, si quelqu’un dit souvent qu’il a « l’intention de prendre contact » mais ne le fait jamais, cela peut être le signe d’une fausse gentillesse.

5. « Il faut qu’on se retrouve bientôt ! »

Il s’agit d’une phrase courante que vous pouvez entendre de la part de quelqu’un qui est faussement gentil.

Cela semble très bien, comme s’ils voulaient vraiment passer du temps avec vous, mais souvent, il n’y a pas de suivi.

Je crois que les actes sont plus éloquents que les mots.

Si quelqu’un veut vraiment rattraper son retard, il fera des plans spécifiques ou du moins essaiera de le faire.

D’un autre côté, une personne faussement gentille restera vague et ne fixera jamais de date.

Il peut être douloureux de s’en rendre compte, mais il est important de s’entourer de personnes qui se soucient sincèrement de nous et qui veulent investir du temps en nous.

6. « Je parlais justement de toi ».

Cela peut sembler flatteur au départ, comme si vous étiez dans leur esprit.

Mais souvent, il s’agit d’un moyen de vous faire sentir spécial sans qu’ils s’investissent vraiment dans la conversation.

Voici un exemple tiré de ma propre vie.

J’ai croisé une ancienne connaissance dans un café et la première chose qu’elle m’a dite a été : « Oh wow, je parlais justement de toi ! ».

Cela m’a semblé sympathique au début, mais je me suis rendu compte qu’elle avait rapidement changé de sujet et qu’elle ne m’avait jamais dit ce qu’elle avait dit sur moi.

J’ai eu l’impression qu’elle utilisait cette expression pour paraître amicale, sans être réellement intéressée par une reprise de contact.

7. « Cela fait trop longtemps ! »

Cette phrase est un peu différente.

Il est couramment utilisé par les personnes qui n’ont pas été en contact depuis longtemps et qui tombent soudainement sur vous ou décident de reprendre contact à l’improviste.

Le fait est que si quelqu’un vous apprécie vraiment, vous et votre relation, ce ne sera pas « trop long ».

Ils feraient l’effort de rester en contact régulièrement.

Mais ceux qui se contentent d’être faussement gentils utilisent cette expression pour dissimuler leur manque d’intérêt sincère ou leur négligence. C’est une pilule difficile à avaler, mais c’est la vérité toute crue.

8. « Tu n’as pas changé ! »

À première vue, cela peut ressembler à un compliment, impliquant que vous êtes toujours aussi merveilleux que vous l’avez toujours été.

Toutefois, dans certains contextes, il peut s’agir d’une attaque subtile, suggérant que vous n’avez pas grandi ou que vous ne vous êtes pas amélioré au fil du temps.

Je me souviens d’avoir rencontré un ancien camarade de classe lors d’une réunion d’anciens élèves. J’avais beaucoup changé depuis l’époque où nous étions à l’école : j’avais obtenu un diplôme, créé une entreprise florissante et même adopté un mode de vie plus sain.

Mais tout ce qu’elle m’a dit, c’est : « Tu n’as pas changé d’un iota ! ». J’avais l’impression qu’elle passait sous silence toutes mes réalisations et mon évolution.

C’est alors que j’ai réalisé que cette phrase pouvait très bien être un indicateur de la fausse gentillesse de quelqu’un.

9. « J’aimerais que nous ayons plus de temps pour parler ».

Cette phrase apparaît souvent lorsque quelqu’un essaie de mettre fin à une conversation sans paraître impoli.

Ils peuvent faire semblant d’être déçus par le manque de temps, mais en réalité, ils cherchent simplement une stratégie de sortie polie.

La vérité toute crue est que s’ils voulaient vraiment parler davantage, ils prendraient le temps de le faire ou organiseraient un autre rendez-vous.

10. « Tu es toujours si occupée. »

Il s’agit d’une façon furtive de vous reprocher le manque de communication ou de réunions entre vous deux.

La personne peut laisser entendre qu’elle a fait des efforts que vous avez ignorés ou que votre mode de vie très actif ne lui laisse pas de place.

Mais soyons honnêtes, dans la plupart des cas, ils n’ont pas fait plus d’efforts que vous. Ce n’est qu’une façon de masquer leur manque d’intérêt réel.

N’oubliez pas que le fait de reconnaître ces signes de fausse gentillesse ne signifie pas que vous devenez cynique ou que vous vous méfiez de tous ceux qui vous entourent.

Il s’agit de comprendre la différence entre les vraies et les fausses amitiés, afin de pouvoir investir son temps et son énergie dans les relations qui comptent vraiment.

11. « Tu es si courageuse d’essayer quelque chose comme ça »

À première vue, cette phrase semble féliciter quelqu’un pour son courage.

Cependant, il peut également signifier que la personne entreprend quelque chose pour lequel elle n’est pas équipée ou qui est généralement considéré comme une mauvaise idée.

L’accent mis sur le mot « courageux » peut suggérer subtilement l’insouciance ou la naïveté.

12. « Je ne pourrais jamais avoir la patience de faire ce que vous faites.

Bien que cette affirmation semble être un compliment sur la patience ou les compétences d’une personne, elle peut également être interprétée comme le fait que l’orateur dit qu’il ne voudrait pas « s’abaisser » à faire ce que l’autre personne est en train de faire.

Il s’agit essentiellement d’une manière polie d’exprimer son dédain ou son manque d’intérêt pour les activités ou la carrière de quelqu’un d’autre.

13. « Cela doit être très gratifiant pour vous »

Cette phrase applaudit ostensiblement les choix de l’autre personne comme étant satisfaisants.

Mais selon le ton et le contexte, cela peut suggérer que si le travail est gratifiant pour eux, ce n’est pas quelque chose que l’interlocuteur trouverait intéressant.

Elle peut servir à éloigner l’orateur de l’activité dont il est question et à la déprécier subtilement.

14. « Vous avez certainement fait un choix unique »

À première vue, cette déclaration semble célébrer l’individualité ou la créativité à l’origine d’une décision.

Cependant, le mot « unique » peut être une arme à double tranchant.

Cela peut signifier que le choix est si peu conventionnel qu’il est étrange, peu pratique, voire imprudent.

Cette expression peut servir de façade polie au scepticisme ou à la désapprobation sous-jacente de l’orateur à l’égard de la décision prise.