Le Pouvoir De La Non-Réactivité : 13 Façons De L’Apprendre (2024)

Nous vivons dans un monde réactif.

Nos téléphones bourdonnent de notifications, nos boîtes aux lettres électroniques débordent constamment et notre temps est constamment sollicité. Nous réagissons aux nouvelles, à la circulation et à nos collègues, entre autres choses.

Il n’est donc pas étonnant que nous nous sentions souvent dépassés et stressés. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe un moyen de sortir du cycle de la réactivité.

Cela s’appelle la non-réactivité !

La non-réactivité est l’une des compétences les plus importantes à acquérir pour mener une vie paisible et heureuse.

D’où cet article !

Dans cet article de blog, nous allons explorer le pouvoir de la non-réactivité et 13 façons de la cultiver dans votre vie !

Voici ce que vous apprendrez :

Entrons dans le vif du sujet !

The power of non-reactivity

Qu’est-ce que la non-réactivité ?

La non-réactivité est la capacité de ne pas se laisser contrôler par ses émotions.

C’est un état de paix intérieure. Il s’agit de rester calme face à l’adversité et de ne pas se laisser emporter par les drames de la vie.

Les personnes non réactives peuvent conserver leur tranquillité d’esprit, quoi qu’il se passe autour d’elles. Elles ne laissent pas leurs émotions dicter leurs actions ou leurs réactions.

Pourquoi la non-réactivité est-elle importante ?

Pour expliquer l’importance de la non-réactivité, je commencerai par une petite histoire qui m’est arrivée.

Il y a quelques jours, j’ai failli avoir un accident.

Je sortais d’un café et m’apprêtais à traverser la rue. Alors que je m’apprêtais à m’engager sur la route, une voiture m’a frôlé et m’a presque renversé.

Instinctivement, j’ai crié au conducteur de regarder où il allait. À son tour, il a commencé à me lancer des insultes tout en s’éloignant. Cette fois, je ne lui ai pas répondu et j’ai marché jusqu’à ma voiture.

Cependant, cette situation m’a fait réfléchir.

  • Que se serait-il passé si je n’avais pas réagi aux actions du conducteur ?
  • Que se serait-il passé si je lui avais répondu par des insultes ?

C’est là qu’intervient le pouvoir de la non-réactivité.

La réactivité entraîne une réaction en chaîne. Si je n’avais pas crié sur le conducteur et appliqué certaines des techniques présentées plus loin dans cet article, il n’aurait pas réagi comme il l’a fait.

Tout a commencé avec moi. Si je n’avais pas réagi, toute la situation aurait pu être évitée.

Non-reactivity has also been linked to better stress response. In a 2020 study, researchers found that non-reactivity could theoretically buffer stress reactivity, leading to new responses to stressors and triggers.

Non-reactivity also helps you avoid feelings of regret and guilt. My reaction to the driver left me with regret, leading to me questioning my actions.

If I had not reacted, I would have avoided those negative feelings

Non-reactivity is also essential because it allows you to stay in control of your life.

If you’re constantly reacting to the events and people around you, you’re not really living your life – you’re just reacting to it.

Another benefit of being non-reactive is that you’re less likely to make impulsive decisions. You can think more clearly, and don’t allow your emotions to control you.

With non-reactivity as a skill, you take back control and live your life on your own terms.

It’s like having a superpower!

Now that you understand the power of non-reactivity, let’s look at 13 ways to cultivate it in your life!

How to become non-reactive to people

13 Ways To Cultivate Non-Reactivity

#1.  Consciously Choose To Relax Before You Respond

This is one of the most important techniques that you can use to respond to a situation non-reactively.

When you feel yourself getting tense or worked up, take a few deep breaths, and relax your body. This will help you clear your head and see the situation for what it is.

By consciously choosing to relax before responding, you’re training your mind and body to react differently to stressful situations.

Over time, this will become second nature, and you’ll be able to respond non-reactively without even thinking about it!

This technique is instrumental when dealing with difficult people or situations.

So, the next time someone cuts you off in traffic, take a deep breath and relax your body before you honk your horn or hurl insults at him.

Related: 10 Best Emotional Intelligence Coaches & Checklist

#2. Pause and Seek Clarity

When you’re in an intense argument, it’s easy to say things you don’t mean.

Before you react, take a pause, and seek clarity. This means taking a step back from the situation and gathering all the information before making a decision.

If you’re unsure what the other person is trying to say, ask them to clarify. You could also use these communication techniques to help avoid any misunderstanding.

This will help you avoid misunderstandings and react in a way that is non-threatening and non-defensive.

Remember, it’s always better to seek clarity than to make assumptions!

And when seeking clarity, be open to the idea that you might be wrong.

Coaching Tips
FREE Coaching Tips!
Enter your email below to get access to my proven self-growth tips and strategies!

#3. Identify Your Triggers

We all have triggers. Things that set us off and make us react negatively.

Identifying your triggers is essential so you can work towards avoiding them. Knowing what triggers you could also help you learn how to respond to them in a non-reactive way.

Some common triggers include:

  • Feeling disrespected,
  • Feeling belittled,
  • Feeling threatened, and
  • Feeling like you’re not being heard.

Once you know what your triggers are, you can start to work on non-reactively responding to them.

For example, if feeling disrespected is a trigger for you, you can start to practice non-reactivity by consciously choosing to relax and seek clarity when someone does something that feels disrespectful.

#4. Don’t Take Things So Personally

This is easier said than done, but it’s important to remember that not everything is about you.

When someone says or does something that bothers you, take a step back and see the situation from their perspective.

Ask yourself why they might have acted that way. Is it because of something you did? Or is it because of something that’s going on in their life?

Remember, you can’t control what other people do or say. All you can control is your reaction.

Instead of taking things so personally, focus on responding calmly and constructively.

Also, remember that not everything is about you.

Related: Ways How To Stop Your Reactive Anger

#5. Label What You’re Feeling

How are you feeling? Are you angry, afraid, feeling hurt, or disappointed?

Labeling your emotions can help you understand why you’re feeling them.

Once you know why you’re feeling a certain way, it will be easier to respond non-reactively.

For example, if you’re angry because someone cut you off in traffic, you can remind yourself that it’s not a big deal and that there’s no need to get worked up.

Labeling your emotions will also help you communicate how you’re feeling to others.

Instead of saying “I’m fine,” try saying, “I’m feeling frustrated because I don’t feel like my needs are being met.”

This will help the other person understand how you’re feeling and why.

Cela les aidera également à réagir de manière non menaçante et non défensive.

non-reactivity when dealing with emotions
Image par Gino Crescoli de Pixabay

#6. Pratiquer la pleine conscience

La pratique de la pleine conscience consiste à être conscient des expériences du moment présent et à les accepter. Il s’agit d’être présent à ses pensées, à ses émotions et à ses sensations, sans jugement.

Lorsque vous êtes attentif, vous ne vous perdez pas dans vos pensées ou vos réactions. Vous êtes capable de les observer sans vous y laisser entraîner.

Il s’agit d’une compétence utile à mettre en pratique, car elle vous aidera à répondre de manière non réactive à vos déclencheurs.

Par exemple, si une situation au travail vous fait réagir, vous pouvez prendre quelques respirations profondes et vous concentrer sur le moment présent. Vous pouvez observer vos pensées et vos émotions sans vous y laisser prendre. Vous pouvez ensuite réagir à la situation.

La pratique de la pleine conscience prend du temps, mais c’est une compétence précieuse à acquérir si l’on veut réagir aux situations de manière non réactive.

#7. Avant de répondre, écrivez votre réponse

Lorsque l’on se sent provoqué, il est facile de réagir sans réfléchir. Toutefois, si vous prenez quelques instants pour rédiger votre réponse, vous serez en mesure de réagir de manière non réactive.

Le fait de rédiger votre réponse vous aidera à ralentir et à réfléchir à ce que vous voulez dire. Cela vous aidera également à prendre en compte le point de vue de l’autre personne.

Cela vous donnera le temps de vous calmer et de répondre de manière non réactive.

Ainsi, la prochaine fois que vous vous sentirez provoqué, prenez quelques instants pour rédiger votre réponse avant de dire quoi que ce soit. Vous serez peut-être surpris de constater à quel point votre réaction est plus efficace lorsque vous avez eu le temps d’y réfléchir.

#8. Exprimez ce dont vous avez besoin, puis arrêtez

La non-réactivité ne signifie pas qu’il ne faut jamais faire connaître ses besoins. Il n’y a pas de mal à exprimer ses besoins. Il est même essentiel de le faire.

Cependant, une fois que vous avez exprimé ce dont vous avez besoin, arrêtez de parler. C’est là que de nombreuses personnes commettent l’erreur d’être réactives. Ils continuent à parler et à essayer de convaincre l’autre personne d’adopter leur point de vue.

Mais lorsque vous continuez à parler, vous ne donnez pas à l’autre personne la possibilité de répondre. Vous ne vous permettez pas non plus d’observer la situation.

La prochaine fois que vous vous trouverez dans une situation où vous devrez exprimer vos besoins, arrêtez de parler. Voyez comment l’autre personne réagit et continuez à partir de là.

#9. Pratiquer l’écoute active

L’écoute active est une compétence de communication qui consiste à écouter et à répondre à ce que dit l’autre personne.

Il s’agit d’être présent à l’autre personne et de l’écouter. Il s’agit également de comprendre l’opinion de l’autre personne et de ne pas laisser ses émotions et ses préjugés interférer.

Il s’agit d’une compétence utile à mettre en pratique, car elle vous aidera à répondre aux situations de manière non réactive.

Par exemple, pratiquez l’écoute active si vous êtes en réunion et que quelqu’un présente une idée avec laquelle vous n’êtes pas d’accord. Écoutez-le, puis répondez une fois que vous avez compris son point de vue.

Ne les interrompez pas et n’essayez pas de parler au-dessus d’eux. Ne laissez pas vos émotions prendre le dessus.

Active listening as a way to build non reactivity

#10. Pratiquer le silence

De toutes les techniques abordées dans cet article, celle-ci est l’une des plus difficiles.

Dans notre société, nous avons l’habitude de combler les silences. Et lorsque nous nous sentons menacés, nous voulons dire n’importe quoi pour améliorer la situation.

Cependant, il arrive que la meilleure réponse soit l’absence de réponse. Lorsque vous vous sentez provoqué, prenez le temps de respirer et de vous taire. Cela vous aidera à vous calmer et à réagir de manière non réactive à la situation.

#11. Practice Forgiveness

Cela ne signifie pas qu’il faille tolérer un mauvais comportement. Cela signifie qu’il faut laisser tomber la colère et le ressentiment que vous ressentez.

Lorsque vous pouvez pardonner, vous n’êtes plus victime de vos émotions. Vous n’avez pas à y réagir.

Et lorsque vous n’avez pas à réagir à vos émotions, vous pouvez réagir à une situation sans porter de jugement et sans réagir.

Par conséquent, pratiquez le pardon si vous avez du mal à réagir à une situation de manière non réactive. Cela vous aidera à vous débarrasser des émotions qui obscurcissent votre jugement.

Unlock Your Potential NOW!
Libérez votre potentiel MAINTENANT !
Accédez GRATUITEMENT à mon espace de croissance personnelle et obtenez plus d’épanouissement, de succès, de contrôle et d’amour de soi !

#12. Pratiquer l’équanimité

Comment réagissez-vous aux bonnes et aux mauvaises choses de la vie ?

Vous laissez-vous emporter par les bons moments et vous y attachez-vous ? Vous attardez-vous sur les mauvais moments et les laissez affecter votre humeur ?

Ou bien réagissez-vous aux bonnes comme aux mauvaises choses avec stabilité et un sentiment de calme et de paix ?

Lorsque l’on fait preuve d’équanimité dans la vie, il est difficile de se déclencher et de réagir de manière réactive. Comme vous abordez chaque moment avec calme et sérénité, vous pouvez répondre de manière non réactive à tout ce que la vie vous réserve.

#13. Pratiquer la méditation

La méditation est une pratique qui vous aide à prendre conscience de vos pensées et de vos émotions.

Cela vous permet de les voir pour ce qu’elles sont – juste des pensées et des émotions. Vous les laissez passer et n’avez pas besoin d’y réagir.

La méditation de non-réactivité permet d’apprendre à lâcher les pensées et les émotions, ce qui facilite la réaction non réactive aux situations de la vie.

non-reactivity
Photo : Andrea Piacquadio

Bonus : Demander l’aide d’un professionnel

Si vous avez du mal à réagir de manière non réactive aux situations de votre vie, il peut être utile de demander l’aide d’un professionnel.

Un thérapeute peut vous aider à comprendre les émotions qui motivent vos réactions. Il peut également vous conseiller sur d’autres façons de réagir aux situations.

Et il n’y a pas que les thérapeutes !

Vous pouvez également demander l’aide d’un coach spirit uel ou de pleine conscience pour vous aider à apprendre et à mettre en pratique certaines des techniques présentées dans cet article.

En savoir plus : Réactivité émotionnelle – 5 façons d’être plus mature

FAQ sur le pouvoir de la non-réactivité

Quel est un exemple de comportement non réactif ?

Un exemple de comportement non réactif serait que quelqu’un vous coupe la route dans les embouteillages et qu’au lieu de vous mettre en colère et de klaxonner, vous laissiez passer.

Vous ne laissez pas la situation affecter votre humeur ou gâcher votre journée. Vous réagissez de manière non réactive en ne laissant pas les émotions prendre le dessus.

Un autre exemple de comportement non réactif est celui d’une personne qui vous dit quelque chose de blessant.

Au lieu de vous mettre sur la défensive ou de vous emporter, vous prenez du recul et comprenez ce qu’ils veulent dire. Vous ne réagissez pas à la situation, mais vous y répondez de manière non réactive.

Comment la non-réactivité peut-elle aider à lutter contre l’anxiété ?

L’anxiété résulte souvent d’une réflexion excessive et d’une rumination des événements passés ou d’une inquiétude quant aux événements futurs.

Lorsque vous êtes non réactif, vous ne vous attardez pas sur le passé et vous ne vous inquiétez pas de l’avenir. Vous vivez le moment présent et prenez chaque situation comme elle vient.

Cela contribue à réduire l’anxiété car vous ne pensez pas constamment à ce qui aurait pu se produire ou à ce qui pourrait se produire. Vous vivez simplement le moment présent et faites face à ce qui se présente à vous.

La non-réactivité contribue également à réduire l’anxiété, car vous ne réagissez pas constamment à vos pensées et à vos émotions.

Vous êtes capable de les laisser passer sans les subir. Cela vous permet de vivre une vie moins chargée en émotions, ce qui peut contribuer à réduire l’anxiété.

Quels sont les avantages de la non-réactivité ?

Voici quelques-uns des avantages de la non-réactivité :

  • Amélioration du bien-être mental et émotionnel
  • Réduction du stress et de l’anxiété
  • Une plus grande tranquillité d’esprit
  • Amélioration des relations
  • Une meilleure prise de décision

Vous n’êtes pas obligé de répondre à toutes les situations

Voilà.

Treize façons de cultiver la non-réactivité dans votre vie. Nous espérons que les techniques présentées dans cet article vous aideront à mener une vie plus non réactive.

Laquelle de ces techniques allez-vous introduire dans votre vie pour être plus non réactif ? Connaissez-vous d’autres moyens d’être non réactif ? N’hésitez pas à nous en faire part dans la section des commentaires ci-dessous.

Si vous avez des questions sur la non-réactivité ou si vous souhaitez nous faire part de votre expérience, n’hésitez pas à nous contacter dans la section des commentaires ci-dessous. Nous serions ravis de vous entendre !

N’oubliez pas que vous n’êtes pas obligé de réagir à chaque situation. Vous pouvez choisir de l’observer et d’y répondre sans réagir. Laissez faire et poursuivez votre journée.

Coaching Tips
Conseils de coaching GRATUITS !
Saisissez votre e-mail ci-dessous pour avoir accès à mes conseils et stratégies éprouvés en matière de croissance personnelle !