Être fort mentalement, c’est savoir se ressourcer et non endurer

Nous avons été amenés à croire qu’être dur signifie que l’on peut endurer davantage. Plus nous travaillons, plus nous devenons résilients. Lorsque nous pensons ne plus avoir la force, mais que nous nous levons et continuons à avancer, c’est ce que nous pensons être la résilience. Nous nous trompons tous sur la signification réelle de la résilience. Si nous nous privons de relaxation profonde et de récupération, nous deviendrons de moins en moins résilients et de moins en moins productifs. Pour préserver l’équilibre et la santé de notre cerveau, nous devons vraiment nous détendre et prendre du recul par rapport à ce que nous faisons. Selon une étude[1], le temps de récupération est la condition préalable à une vie saine et à la prévention du stress professionnel. Si nous épuisons notre corps jusqu’à ses limites, nous finirons par nous effondrer, alors que le maintien d’un équilibre entre le travail et le repos nous aidera à accomplir toutes nos tâches et à ne pas nous sentir débordés.

Si vous ne vous reposez pas, vous perdez en efficacité

Pour être toujours productif et faire de son mieux dans l’accomplissement de chaque tâche, la clé est de laisser notre corps et notre esprit récupérer des obligations quotidiennes imposées par notre travail. Si l’on observe notre façon de travailler, on comprend pourquoi il est important de laisser notre corps se ressourcer. Nous avons tendance à nous priver de sommeil pour faire plus de choses, mais nous ne réalisons pas à quel point nous nuisons à notre corps et que cela aura l’effet inverse. Le manque de sommeil nuit à l’attention, à la mémoire de travail, à la mémoire à long terme et à la capacité de prise de décision[2]. Il a également un impact négatif sur les processus homéostatiques, qui sont nécessaires à notre organisme pour rétablir l’équilibre et nous maintenir en bonne santé.

Le fait de se sentir récupéré le matin après la journée précédente nous permet de nous concentrer pleinement sur ce que nous faisons et de donner le meilleur de nous-mêmes. Par conséquent, si nous continuons à penser à notre travail même lorsque nous nous couchons, nous nous réveillerons fatigués, même si nous avons dormi suffisamment d’heures, et nous ne pourrons pas nous concentrer pleinement sur notre travail le lendemain.

Quittez votre travail physiquement et mentalement

Une véritable récupération ne consiste pas seulement à quitter le bureau, à rentrer chez soi et à s’allonger. Nous devons donner à notre cerveau le temps de récupérer en faisant des activités qui conduiront à un véritable état de relaxation. S’allonger et penser à la pile de travail qui nous attend le lendemain ne produira aucun résultat positif et nous finirons par nous sentir épuisés même si nous n’avons pratiquement rien fait – c’est parce que notre cerveau a lui aussi besoin de repos. Essayez de pratiquer une activité créative amusante qui vous fera oublier le travail et vous permettra de récupérer. Les activités créatives non liées au travail ont des effets positifs sur les performances au travail.[3] Alors, soyez créatif et détendez-vous.

Prendre le temps de récupérer

Trouvez chaque jour le temps de faire des activités qui vous aideront à vous détendre. Vous pouvez prendre le temps de lire vos livres préférés, de regarder un film comique, de regarder des images amusantes, voire d’acheter un livre de coloriage pour adultes et de voir tout le stress disparaître en libérant votre créativité. Profitez par exemple de vos trajets domicile-travail pour écouter de la musique qui vous rend heureux ou pour appeler vos amis et discuter de sujets qui n’ont rien à voir avec le travail. Si vous ne pouvez pas vous empêcher de penser à votre travail lorsque vous allez vous coucher, vous pouvez essayer de méditer pendant 15 à 30 minutes chaque soir avant de vous endormir. Cela vous aidera à faire le vide dans votre esprit.

Pour rester en bonne santé et plein d’énergie, il est important de savoir s’arrêter, faire une pause et se ressourcer. Si vous ne laissez pas votre corps récupérer, vous vous sentirez toujours épuisé et donc moins apte à donner le meilleur de vous-même. Le fait de repousser ses limites ne signifie pas que l’on est résilient, mais que l’on sait maintenir l’équilibre entre travail et repos.

ADVERTISING

Crédit photo : https://unsplash.com/ via unsplash.com