Comment je mène les entretiens d’embauche

J’étais musicien de rock and roll avant de devenir cadre supérieur. Lors d’une audition, je pouvais rapidement savoir si un musicien jouait bien de son instrument, mais lorsque j’interviewais un candidat à un poste, il n’était pas aussi facile de déterminer si je voulais de lui dans mon équipe, ou s’il finirait par faire partie de mes meilleurs éléments.

Personnellement, je veux des employés qui se lancent et qui excellent dans leur travail, et j’ai découvert que le seul moyen d’apprendre ce que je dois savoir sur un candidat, quelles sont ses visions et ses valeurs, et à quel point il est brillant et motivé, est d’être un intervieweur hors pair.

Voici ce que j’ai appris et utilisé en tant qu’intervieweur.

Un

Je me suis préparée aux entretiens en écrivant toutes les questions qui me venaient à l’esprit et qui étaient pertinentes pour le poste, en les classant par ordre de priorité et en les imprimant sur papier avec suffisamment d’espace pour écrire la réponse de la personne interrogée ainsi que des commentaires sur ses réponses sous chaque question.

Deux

J’ai utilisé ces fiches pour chaque personne que j’ai interviewée ; elles permettent à chaque candidat de passer le même entretien de base et m’aident à me souvenir de ce qu’ils ont dit et de ce que j’ai pensé de leurs réponses.

Trois

Je m’écartais des questions que j’avais préparées et je posais des questions complémentaires à chaque réponse donnée par la personne interrogée au cours de l’entretien proprement dit – j’en ai appris davantage sur la personne. Cela a rendu l’entretien plus complet, plus détaillé et plus approfondi.

Grâce à cette méthode, la plupart des personnes que j’ai interviewées, qu’elles aient obtenu le poste ou non, m’ont dit à la fin de l’entretien qu’elles avaient vraiment apprécié le temps et les questions qui leur avaient été consacrés parce qu’elles avaient l’impression d’avoir eu une chance équitable. En fait, beaucoup m’ont dit que c’était l’un des meilleurs entretiens qu’ils aient jamais eus. Il s’agit là d’un résultat exceptionnel ; je l’ai fait dans mon intérêt, mais il a fini par avoir une conséquence positive involontaire pour eux aussi.

l’article continue après l’annonce

Quatre

Un avantage supplémentaire de cette méthode d’entretien est que je peux toujours me référer aux feuilles de réponses de l’entretien si un candidat postule à un autre poste à une date ultérieure.

Cinq

Il est souvent facile de savoir dans les 30 premières secondes (et c’est gentil) si quelqu’un ne convient pas du tout au poste ou à la culture de l’entreprise. L’intervieweur a tendance à penser : « Sortez-moi de là ! Celui-ci n’aura pas le poste ! Pourquoi est-ce que je perds mon temps à faire cet entretien ? » Mais il est important d’accorder à cette personne pratiquement le même entretien qu’à n’importe quel autre candidat. Elle aura l’impression d’avoir eu une chance équitable, plutôt que d’avoir été lésée. Accordez à chacun un entretien décent et vous vous ferez des fans, plutôt que des ennemis, qu’ils soient embauchés ou non.

Six

Voici quelques questions que je pose. Je les adapte et les complète en fonction de mes besoins pour chaque entretien et du poste pour lequel je passe l’entretien.

  • Parlez-moi de vous et de votre carrière.
  • Pourquoi voulez-vous ce poste ?
  • En quoi consiste ce travail, selon vous ?
  • Selon vous, quelle devrait être la fonction ?
  • Pourquoi devriez-vous être celui qui obtient le poste ?
  • Qu’apportez-vous de spécial et de différent par rapport aux autres ?
  • Quel est, ou sera, votre style de gestion et de leadership?

(En général, je donne un exemple de problème de gestion et je leur demande comment ils s’y prendraient : « Un employé vient vous voir et vous dit qu’un autre employé vole. Que faites-vous et que dites-vous ?)

  • Quels sont les exemples de votre leadership passé ?
    • De quoi êtes-vous fier ?
    • Qui avez-vous encadré ?
    • Combien de minorités ont travaillé pour vous ?
    • Avez-vous l’esprit d’équipe ou êtes-vous un solitaire ?
  • Quels sont vos trois à cinq principaux points forts ?
  • Quels sont les domaines dans lesquels vous devez vous améliorer ?
  • Quels sont, selon les autres, vos points forts et vos points faibles ?
  • Comment les autres vous décriraient-ils ?
  • Posez des questions spécifiques au poste ou au secteur :
    • Qu’est-ce que le retour sur investissement ? Qu’est-ce que la marge ? Quelle est votre définition du marketing?
  • Quelle est la vision d’ensemble de notre entreprise ? Et pour le poste auquel vous postulez ?
  • Que voulez-vous faire dans cinq ans ? Dans 10 ans ?
  • Comment avez-vous montré que vous pouviez jongler avec les tâches ?
  • Donnez des exemples de choses que vous avez faites dans le passé et qui sont des fonctions de ce poste, les processus que vous avez utilisés et les succès obtenus. (Je donne des exemples lorsque c’est pertinent).
  • Si un employé qui était très bon dans son travail se mettait soudainement à être mauvais, que feriez-vous ?
  • Quelles sont vos références, et pourquoi ?
  • Quelle est la meilleure campagne que vous ayez jamais créée ou menée et pourquoi ? Quelle est la pire ?
  • Quel est votre niveau de connaissance des technologies dans notre secteur ?
  • Quels sont les deux derniers livres que vous avez lus ? Les films que vous avez vus ?
  • Que souhaiteriez-vous accomplir à ce poste ?
  • Définir les différents termes de l’industrie.
  • Combien de personnes avez-vous gérées par le passé ?
  • Vous fiez-vous uniquement au travail des autres ou retroussez-vous les manches ?
  • Quelle est l’idée la plus créative et la plus entrepreneuriale que vous ayez eue ? Et quel en a été le résultat ?
  • De quoi êtes-vous le plus fier dans votre carrière ?
  • Pourquoi avez-vous quitté vos emplois précédents ?
  • Quel type de culture et d’atmosphère vous plaît et vous permet de mieux travailler ?
  • Avez-vous le sens du détail ?
  • Qu’est-ce qui vous empêcherait d’accepter le poste s’il vous était proposé ?
  • Quand pourriez-vous commencer si l’on vous propose le poste ?
  • Que voulez-vous savoir de moi ?
  • Qu’est-ce que je n’ai pas demandé et que j’aurais dû demander ?

Références

Le rôle des intervieweurs dans les processus de recrutement et de sélection efficaces. Journal of Governance and Regulation.