Qu’Est-Ce Que La Tolérance Au Stress Et 7 Moyens Scientifiques De La Développer

Comment gérez-vous les situations stressantes ?

  • Vous fléchissez sous la pression et vous vous effondrez ?
  • Ou bien vous montrez-vous à la hauteur et donnez-vous le meilleur de vous-même ?

Si vous êtes comme la plupart des gens, le stress a un effet négatif sur vous. Face à des situations stressantes, la plupart des gens cèdent à la pression.

Cependant, certaines personnes s’épanouissent dans des situations stressantes

« Comment ? Vous demandez

Réponse courte ! Ces personnes ont trouvé un moyen d’améliorer leur tolérance au stress.

En améliorant leur tolérance au stress, ces personnes peuvent s’épanouir dans des environnements très stressants.

Et vous aussi.

En appliquant les stratégies que vous apprendrez dans ce billet, vous pourrez améliorer votre capacité à résister au stress et aux pressions qui l’accompagnent.

Voici ce que vous apprendrez :

Entrons dans le vif du sujet :

What is stress tolerance
Source : pexels.com (energepic.com)

Qu’est-ce que la tolérance au stress ?

Avez-vous déjà rencontré des personnes qui s’épanouissent dans des situations de haute pression ?

Vous savez,

  • ce collègue de travail qui ne se plaint jamais des délais.
  • Le gars qui demande rarement de l’aide même quand les choses deviennent difficiles, ou
  • Cet ami qui est toujours calme dans les moments d’incertitude

On dit de ces personnes qu’elles ont une grande tolérance au stress.

Selon le psychologue David Ballard, la tolérance au stress est la capacité à faire face au stress et à l’adversité sans se laisser submerger.

Les personnes ayant une tolérance élevée au stress peuvent faire face à des situations stressantes, à l’incertitude et au changement sans perdre leur sang-froid. Elles peuvent supporter que les délais soient repoussés et relever le défi de travailler sur un projet difficile jusqu’à ce qu’il soit terminé.

En temps de crise, ces personnes peuvent rester émotionnellement fortes et calmes tout en recherchant des solutions possibles.

Les personnes dont la tolérance au stress est faible, en revanche, ont tendance à perdre leur sang-froid en cas de crise. Elles deviennent désespérées, amères, hostiles et cyniques envers elles-mêmes et leur entourage.

Coaching Tips
Conseils de coaching GRATUITS !
Saisissez votre e-mail ci-dessous pour avoir accès à mes conseils et stratégies éprouvés en matière de croissance personnelle !

Pourquoi la tolérance au stress est-elle importante ?

Avant de comprendre pourquoi il est essentiel d’avoir une tolérance positive au stress, voyons d’abord comment le stress affecte notre cerveau.

Lorsque nous sommes stressés, notre corps produit des hormones de stress. La production de ces hormones de fuite ou de combat inhibe le cortex préfrontal, lapartie du cerveau responsable de la prise de décision, de la mémoire, du comportement et des émotions.

Ainsi, lorsque vous êtes stressé, votre prise de décision, votre mémoire et votre intelligence émotionnelle sont altérées.

Cependant, le stress n’est pas toujours mauvais.

Une certaine dose de stress est nécessaire pour rester motivé et concentré.

Mais lorsqu’elle devient trop importante, elle entraîne une mauvaise prise de décision, une incapacité à contrôler ses impulsions et ses comportements, ainsi que des troubles de la mémoire.

C’est pourquoi la tolérance au stress est essentielle.

Améliorer la capacité de votre cerveau à gérer des situations de forte pression signifie que vous pouvez prendre les bonnes décisions même dans un scénario stressant.

What Is Stress Tolerance

Pourquoi ma tolérance au stress est-elle si faible ?

Une faible tolérance au stress peut être due à différentes raisons.

L’une des plus courantes est de travailler sur des tâches qui ne vous passionnent pas. Si vous n’aimez pas ce que vous faites, le moindre inconvénient peut entraîner un stress énorme.

Cependant, lorsque vous faites quelque chose que vous aimez, vous êtes moins susceptible de vous sentir stressé et vous êtes même prêt à relever des défis.

Une autre raison pour laquelle votre tolérance au stress est si faible est que vous avez accepté trop de choses trop tôt.

Si vous avez déjà fait de la musculation, vous savez qu’une charge trop importante et trop précoce peut entraîner des blessures. Cependant, vous pouvez développer lentement votre force pour supporter le poids précédemment lourd.

Il en va de même pour le stress.

Si vous prenez trop de responsabilités sans avoir la moindre expérience de ce qu’implique une fonction, le stress risque de vous submerger rapidement.

En revanche, si vous avez déjà assumé des responsabilités supplémentaires ou si vous avez de l’expérience dans une fonction, votre tolérance au stress est probablement plus élevée.

Unlock Your Potential NOW!
Libérez votre potentiel MAINTENANT !
Accédez GRATUITEMENT à mon espace de croissance personnelle et obtenez plus d’épanouissement, de succès, de contrôle et d’amour de soi !

Que se passe-t-il en cas de faible tolérance au stress ?

Des études ont montré qu’environ 30 millions d’Américains souffrent d’une faible tolérance au stress.

Si vous faites partie de cette population, vous souffrez peut-être d’un état mental connu sous le nom de surstress. Les personnes souffrant de stress excessif présentent plusieurs symptômes, notamment

  • Insomnia
  • Anxiety
  • Altered appetite
  •  Depression
  • Substance abuse, and
  • Body aches.

And that’s not all:

Symptoms of overstress may combine, leading to you feeling run down and in a cyclic downward spiral.

In the modern-day world, where most adult’s lives are filled with stress from work, family, and social responsibilities, it’s essential to have a way to deal with overstress. One of the ways to do this is by improving your stress tolerance.

Man with low stress tolerance
Source : Pexels.com (Oladimeji) Pexels.com (Oladimeji)

Article connexe : Coach anti-stress : Guide ultime et 8 meilleurs coachs anti-stress

Comment développer la tolérance au stress ?

Voici sept façons d’améliorer votre tolérance au stress.

Reconnaître son agresseur et son nom

La première étape pour développer votre tolérance au stress consiste à reconnaître votre facteur de stress et à y prêter attention.

N’ignorez pas votre facteur de stress dans l’espoir qu’il disparaisse. En fait, ignorer ce qui vous stresse ne fait qu’empirer les choses.

Ce qu’il faut faire, c’est accepter d’être stressé. Prêtez attention à ce qui vous stresse et mettez un nom sur le problème ou l’élément exact qui vous stresse.

S’il s’agit de votre travail, réfléchissez à la véritable cause de votre stress. S’agit-il de votre patron, de vos collègues ou des nombreuses tâches que vous devez accomplir ?

Reconnaître et identifier les agents du stress vous permet d’améliorer votre réponse.

Et ne me croyez pas sur parole.

Matthew Lieberman, professeur à l’UCLA, a mené une étude qui a montré que le simple fait de nommer des sentiments négatifs contribue à activer le cortex préfrontal, ce qui aide à réagir.

Lorsque vous sentez que la pression est sur le point de vous submerger, faites une pause et réfléchissez à la cause de cette pression. Une fois que vous serez capable de nommer ce qui vous stresse vraiment, vous serez moins susceptible d’être submergé.

Reconnaître les signes de stress

Que se passe-t-il lorsque vous êtes stressé ?

Souffrez-vous de sautes d’humeur, de difficultés de concentration, de tensions musculaires ou d’un manque de sommeil ?

Chaque personne réagit différemment au stress, c’est pourquoi il est essentiel de reconnaître les signes qui indiquent que le stress prend le dessus.

Reconnaître les signes de stress vous permet de faire une pause et de réfléchir à la cause réelle de la pression et à la façon dont vous pouvez la gérer.

Connaître les signes du stress vous aidera également à agir. Il peut s’agir de vous retirer d’une situation jusqu’à ce que vous puissiez y répondre positivement, de changer de perspective ou d’adopter une autre attitude à l’égard de l’agent stressant.

Se concentrer sur ce qui est important

Le stress peut être interne ou externe.

La pression externe est due à des facteurs indépendants de votre volonté. Il peut s’agir de votre patron ou d’autres responsabilités.

Cependant, le stress interne est dû à des facteurs tels que le fait de faire des choses que l’on ne veut pas ou que l’on n’aime pas…

Ainsi, avant d’entreprendre quoi que ce soit, prenez le temps de vous demander pourquoi vous le faites. Découvrir ce qui vous tient à cœur vous permet d’améliorer votre tolérance aux pressions et aux adversités qui peuvent survenir en cours de route.

Exercice

Woman exercising to build stress tolerance
Source : pexels.com (Gustavo)

L’exercice physique est une arme à double tranchant lorsqu’il s’agit de tolérance au stress.

D’une part, il vous procure un incroyable regain d’énergie et constitue un exutoire physique au stress. Les chercheurs ont établi un lien entre l’ exercice physique régulier et la diminution de la tension et du stress en général.

D’après mon expérience personnelle, je suis susceptible d’être irrité et facilement stressé si je ne fais pas d’exercice pendant une période prolongée.

L’exercice physique est particulièrement utile si vous souffrez de troubles de panique et d’anxiété. Lorsque vous faites de l’exercice, votre corps est soumis à un effort physique et mental. Le simple fait de faire de l’exercice, ne serait-ce que courir sur place, permet à votre cerveau d’acquérir un sentiment de contrôle.

L’exercice régulier permet à l’organisme de développer une grande tolérance au stress physique et mental, ce qui se traduit par une résistance aux autres situations stressantes.

D’un autre côté, trop d’exercice peut entraîner une fatigue surrénale, ce qui peut réduire votre résistance au stress.

Bien dormir

L’un des meilleurs moyens d’améliorer votre résistance au stress est de vous assurer une bonne nuit de sommeil.

Un bon sommeil est essentiel pour que votre corps fonctionne de manière optimale. Lorsque vous ne dormez pas bien, vous risquez de devenir irritable, lent et généralement paresseux.

Cependant, une bonne nuit de sommeil permet d’être plus reposé et de mieux gérer les situations stressantes.

C’est pourquoi les chercheurs ont établi un lien entre un sommeil de qualité et une meilleure tolérance au stress.

« Mais le stress n’entraîne-t-il pas des problèmes de sommeil ?

Tout dépend de votre routine du soir. Ce que vous faites avant de vous coucher joue un rôle crucial dans la qualité de votre sommeil.

Voici quelques conseils pour vous aider à améliorer la qualité de votre sommeil :

  • Évitez de boire du café ou des boissons contenant de la caféine six heures avant de vous coucher.
  • Éteignez votre téléphone 30 minutes avant de vous coucher
  • Ne regardez pas la télévision et n’utilisez pas d’écran 30 minutes avant de vous coucher.
  • Écrivez dans votre journal ou méditez avant de vous endormir.

L’adoption des conseils ci-dessus vous aidera à mieux dormir et, par conséquent, à améliorer votre tolérance au stress.

Unlock Your Potential NOW!
Libérez votre potentiel MAINTENANT !
Accédez GRATUITEMENT à mon espace de croissance personnelle et obtenez plus d’épanouissement, de succès, de contrôle et d’amour de soi !

Pratiquer des techniques de relaxation

Tout comme le sommeil, les techniques de relaxation vous procurent un temps de repos indispensable, qui est essentiel pour renforcer votre tolérance au stress mental.

Des études ont montré que les techniques de relaxation telles que le yoga, la méditation, la respiration profonde et le tai-chi contribuent à réduire votre perception du stress et à améliorer votre réaction à la pression et à l’incertitude.

Chercher de l’aide

Un autre moyen d’améliorer la façon dont vous réagissez au stress est de rechercher une aide et un soutien professionnels.

Un coach est une personne objective qui vous aide à surmonter les obstacles, les défis et les incertitudes. Avec un coach à vos côtés, vous avez quelqu’un qui vous aide à comprendre ce qui vous stresse, pourquoi cela vous stresse, et qui vous aide à développer des stratégies pour améliorer votre tolérance au stress.

Ne laissez pas le stress prendre le dessus.

Quoi que vous fassiez et où que vous alliez, vous serez toujours confronté au stress.

Ce qui fait la différence, c’est la façon dont vous gérez le stress.

Tout d’abord, reconnaissez que le stress est essentiel à la croissance. Ensuite, appliquez les stratégies ci-dessus pour améliorer votre tolérance au stress et votre résilience.

Connaissez-vous d’autres stratégies ?

Dites-nous dans les commentaires ci-dessous.

Coaching Tips
Conseils de coaching GRATUITS !
Saisissez votre e-mail ci-dessous pour accéder à mes conseils et stratégies éprouvés en matière de croissance personnelle !

Contenu connexe

Comment le fait de faire quelque chose pour quelqu’un d’autre peut-il aider à soulager le stress ?

Comment la visualisation favorise-t-elle la relaxation et la réduction du stress ?

Changez votre point de vue sur l’hyperstress et l’hypostress – Résultats scientifiques